Marie-Louise

Maury

MARIE-LOUISE MAURY,
ravioleuse et precurseuse

Marie-Louise est née en 1863 à Bourg-de-Péage.

Elle emménage, quelques années plus tard, à Romans, avec ses parents Jules Gélibert et Julie Arnaud, dans une maison en face de la mairie. Au rez-de chaussée, le couple ouvre le «café des Allées». Marie-Louise grandit dans l’ambiance chaleureuse et conviviale du café.
En 1885, Marie-Louise épouse Annet Maury et prend le nom de «Marie-Louise Maury». L’activité du café se développe avec l’inauguration en 1888 d’un kiosque à musique devant le café, puis l’arrivée en 1889 du 75e Régiment d’Infanterie à Romans.


Suite au décès de ses parents, Marie-Louise hérite du «Café des allées» qu’elle tient avec son mari.

Cette fille et petite-fille de ravioleuses a alors une idée originale : servir des ravioles à ses clients !

En 1901, la Banque de France est édifiée à proximité du café, et Annet profite de l’opportunité pour rebaptiser leur établissement «Café de la Banque - Maury».


Au décès de son mari en 1904, Marie-Louise Maury devient la seule gérante du café. Femme énergique, avisée et avant-gardiste, elle promeut intelligemment son café et ses ravioles, notamment grâce à la «réclame» dans la presse locale.

A âge de 65 ans, elle se retire de son café, mais continue depuis sa maison sa production à la main de ravioles, avec l’aide de son petit-fils, apprenti pâtissier, Maurice Donnadieu.

Elle décède en janvier 1941, en ayant transmis sa passion de la raviole à Maurice, qui développera dans les décennies suivantes une entreprise de ravioles florissante, «la Mère Maury».

Grâce à sa recette de famille, au goût si savoureux, et ses idées précurseuses, Marie-Louise Maury a initié une belle aventure familiale qui perdure encore aujourd'hui.

Découvrez l'histoire de notre maison, du XIXème siècle jusqu'à nos jours.

0